25 SEP 18 0 commentaire
Une maman accouche de son 11e enfant  à la Polyclinique Urbain V

Une maman accouche de son 11e enfant à la Polyclinique Urbain V

À 43 ans, Sandy vient d’accoucher de son 11e enfant, un garçon prénommé Ange. Rencontre avec une super maman !

 

Sandy est émerveillée devant son bébé, né vendredi à 22h17 à la Polyclinique Urbain V. « Je ne m’en lasse pas, raconte-t-elle. C’est comme si c’était le premier ». Pourtant, Sandy a déjà 10 enfants : Juline, 25 ans, Gabriel, 20 ans, Raphaëlle, 18 ans, Hanaë, 16 ans, Dove, 13 ans, Ava Rose, 11 ans, Lilith, 7 ans, Elie, 5 ans, Coline, 4 ans et June, 2 ans. « J’ai toujours voulu avoir une famille nombreuse, explique Sandy. On peut même parler de vocation ! J’ai perdu mes parents alors que j’étais encore très jeune et ce manque a été comblé au fil des naissances. J’ai eu la chance de rencontrer mon époux qui a partagé mon envie d’avoir une famille nombreuse. » Pour ses enfants, l’annonce de cette 11e grossesse est aussi un vrai bonheur. « Ils avaient même hâte que ce nouveau-né arrive. Les petits sont contents d’avoir un nouveau copain pour jouer et les plus grands s’organisent déjà pour m’épauler. »

 

Il y a 25 ans, pour son 1er accouchement, Sandy a été orientée vers la maternité d’Urbain V par son gynécologue. « J’ai été très bien accueillie et depuis, j’y retourne à chaque grossesse. J’ai une entière confiance en l’équipe de la maternité, à l’écoute. Ici, les chambres sont spacieuses et rénovées, et les mamans peuvent profiter de divers ateliers gratuitement : allaitement, portage, réflexologie ou encore sophrologie. Il ne m’est même pas venu à l’esprit de tester une autre maternité ! » À la Polyclinique Urbain V, cet accouchement a été un véritable événement : « Notre maternité a 35 ans, précise Clément Larcher, directeur de l’établissement. Mais c’est la première fois que nous accueillons une maman de 11 enfants. » Pour fêter l’arrivée de bébé, l’établissement a offert au couple son séjour dans une des deux chambres « Prestige » de la maternité, avec un salon personnel et un espace repas.

 

L’accouchement s’est très bien passé. Et pour Sandy, même s’il s’agit de son 11e accouchement, la routine n’existe pas : « Tous les accouchements sont différents. En revanche, je démens formellement l’idée qui consiste à dire que plus nous avons d’enfants, plus l’accouchement est rapide. Ce n’est pas vrai, malheureusement ! »

 

Des émotions au quotidien

Dans sa vie de maman, ce que Sandy préfère, ce sont les différentes émotions qu’elle peut vivre en une journée, quand d’autres mettront 20 ans à les vivre. « En 24h, je peux m’émerveiller devant les 1ers pas de mon fils, consoler l’un de mes ados de son 1er chagrin d’amour, féliciter mon grand pour sa 1ère voiture et calmer mon bébé pour sa 1ère dentVoir les grands s’occuper avec bienveillance des petits est aussi une belle satisfaction pour moi. Dans cette tribu, on trouve toujours quelqu’un avec qui partager ses joies et ses peines. »

 

Mais Sandy reconnaît aussi que ce n’est pas toujours rose. « C’est beaucoup de travail, beaucoup de temps, beaucoup d’investissement, c’est même un véritable don de soi. Perfectionniste, protectrice et angoissée, Sandy gère sa tribu comme une entreprise. « Mes grands enfants m’appellent « le radar » : je vois tout, je sais tout et j’anticipe tout. Je mets un point d’honneur à ne jamais me laisser déborder. »

Et quand on aborde la question d’un 12e enfant, Sandy est formelle : Ange sera le 11e et le dernier enfant de sa belle tribu. « J’ai 43 ans et je souhaite continuer à pouvoir consacrer du temps à chacun de mes enfants. »

 

La maternité d’Urbain V en chiffres :

  • 1 600 naissances attendues en 2017
  • 23 sages-femmes
  • 8 gynécologues-obstétriciens
  • 3 pédiatres
  • 1 bloc obstétrical ouvert 24h/24, 7j/7, 4 salles  de naissances, 3 salles de pré travail, 1 salle de césarienne
  • 29 chambres dont 2 chambres « prestige »
  • 1 unité de néonatalogie et 1 chambre kangourou attenante
  • salle nature

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.